Le cloud en entreprise : pourquoi, comment ?

  • A
  • A
Le cloud en entreprise : pourquoi, comment ?
@ © MAXPPP
Partagez sur :

« Cloud » ou plus précisément « Cloud Computing », voici le mot, l’expression à la mode chez tous les directeurs informatiques du moment.

Quel est l’enjeu pour les entreprises ? Les solutions disponibles aujourd’hui s’adressent-elles à tous types d’entreprises ? L’apport est-il substantiel ou est-ce encore au stade du développement ?

 Pour commencer, il s’agit de redéfinir le « Cloud Computing » : mot à mot, cela signifie « informatique dans le nuage ». Cela correspond au fait de migrer, de stocker et d’utiliser ses données en ligne, sur des ensembles de serveurs dans le nuage. Mais de quel nuage s’agit-il ? Le nuage représente un ensemble de données réunies, mélangées et disponibles à tout moment via une interface dédiée.

Concrètement, une entreprise peut se tourner vers le Cloud pour de nombreuses raisons. La première consiste à mettre à disposition de ses employés des données facilement accessibles, quel que soit le terminal et quel que soit le lieu, à partir du moment où l’employé dispose d’une connexion Internet et des accès à ces données. Une autre utilisation peut être la facilité du stockage des données, réunies sur un seul « data center », centre de données compilant des serveurs à hautes performances.

Mutualisation du matériel et économies substantielles

Un autre enjeu majeur qui risque d’attirer de nombreuses entreprises vers le « Cloud » : les économies réalisées par la mutualisation du matériel. Par exemple, plus besoin d’investir des sommes pharaoniques dans du matériel pour héberger une nouvelle activité, un nouveau service. L’entreprise loue uniquement la quantité de serveurs dont elle a besoin, sur la durée qui lui convient. Autre exemple, celui d’une entreprise qui rencontre un pic d’activité sur une période précise de l’année, qui ne souhaite pas exploiter durablement des serveurs : le « Cloud » répond à cette utilisation avec une souplesse et une rapidité sans pareil.

Un usage en pleine explosion

Le Cloud offre également la possibilité d’optimiser l’utilisation de serveurs qui ne tournent pas toujours régulièrement. On compte actuellement 32 millions de serveurs à travers la planète. Seulement, 85% de la capacité informatique de ces serveurs reste inexploitée. Pour illustrer ce chiffre, c’est comme si une usine produisait moins d’une journée par semaine. Grâce au Cloud, la répartition de l’utilisation des serveurs est plus facilement optimisable, donc plus rentable.

En parallèle le nombre de dispositifs (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.) connectés à Internet augmente de 42% par an, le Cloud est promis à un avenir radieux. Bien entendu, les usages sont variables selon les secteurs et la taille de l’entreprise, ce que nous aurons l’occasion de développer lors de prochains articles. Surtout, les paramètres à prendre en compte (sécurité, perte des données et confidentialité de celles-ci) sont nombreux avant d’effectuer le grand saut. Une chose est sûre : le Cloud envahit déjà le quotidien et touche de plus en plus celui de l’entreprise.

RETROUVEZ NOTRE DOSSIER SUR LE CLOUD