Seul avec un burger, ce grand-père bouleverse le web

  • A
  • A
Seul avec un burger, ce grand-père bouleverse le web
Capture Twitter du compte de @kelssseyharmon
Partagez sur :

Une Américaine a ému les internautes avec une photo de son grand-père attablé avec un hamburger, attendant désespérément la venue de ses petits-enfants.

LA STORY

Tout a commencé… par un tweet. C'est une histoire comme l'Amérique les aime. Invitée à diner chez son grand-père dans l'Oklahoma, la jeune Kelsey a posté sur Twitter une photo de son aïeul assis à table, un hamburger à la main, avec ces mots :

 

Je dine avec papy ce soir, il a fait 12 burgers pour ses 6 petits-enfants, et je suis la seule à être venue. Je l'aime

 

 

Très vite, à la grande surprise de Kelsey et de son grand-père, l'image devient virale et des dizaines de milliers d'internautes la partagent, bouleversés par les mots de la jeune fille.

 

Ça me brise le cœur

 

Nombreux sont ceux qui répondent même à Kelsey en la remerciant d'être venue, et de soutenir son grand-père.

 


Traduction : "ce tweet sur papy et ses burgers me brise littéralement le cœur à chaque fois que je le vois"

 

Toujours sur Twitter,  certains vont alors jusqu'à menacer les autres petits-enfants de représailles, leur reprochant d'abandonner leur grand-père…  A tel point que la petite-fille de "papaw" a dû reprend la parole pour clarifier les choses :

 


Traduction : "Papy va bien, il aime tous ses petits-enfants de la même façon; svp arrêtez d'envoyer des menaces de mort à mes cousins, tout va bien!!!"

 

Devant la vague d'émotion, un autre des petits-enfants a fini par se rendre chez son grand-père. Il a a son tour posté une photo de son grand-père dans un tweet avec ces mots :

 

Ne vous inquiétez pas ! Je suis chez Papy on mange un burger

 

 

Epilogue. Après être passé dans de nombreux médias aux Etats-Unis, "Papaw" a finalement choisi d'organiser une dégustation de hamburgers chez lui le 26 mars, comme l'annonce son petit-fils


"Papy veut inviter tout le monde pour un burger la semaine prochaine !"



 

L'évènement, ouvert à tous, a provoqué une nouvelle vague de messages aux Etats-Unis, certains allant même jusqu'à poster leurs itinéraires pour se rendre dans l'Oklahoma.


 

Le jour J, "papaw" en profitera pour vendre des tee-shirts à son effigie avec la mention "j'ai pris un burger avec papy" au prix de 2 dollars. Si le vieil homme est un grand sensible, il ne perd pas pour autant le sens des affaires.