Volkswagen est passé dans le rouge au troisième trimestre

  • A
  • A
Volkswagen est passé dans le rouge au troisième trimestre
@ JULIAN STRATENSCHULTE / DPA / AFP
Partagez sur :

Enlisé dans le scandale des moteurs truqués, Volkswagen est passé dans le rouge au troisième trimestre pour accuser sa première perte trimestrielle en 15 ans, mais compte toujours vendre autant de voitures en 2015 que l'an dernier.

Enlisé dans le scandale des moteurs truqués, Volkswagen est passé dans le rouge au troisième trimestre pour accuser sa première perte trimestrielle en 15 ans, mais compte toujours vendre autant de voitures en 2015 que l'an dernier.

"Regagner la confiance perdue". Le géant automobile avait avoué en septembre avoir installé sur les moteurs diesel de 11 millions de véhicules dans le monde un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution. Un séisme pour le groupe, qui s'est toutefois efforcé de rester optimiste mercredi.  "Nous allons tout mettre en oeuvre pour regagner la confiance perdue", a déclaré dans un communiqué Matthias Müller, le nouveau patron du mastodonte aux douze marques (des citadines Seat aux voitures de sport Porsche, en passant par les camion MAN et Scania).

Des résultats moins sombres que prévu. Volkswagen a accusé une perte nette de 1,67 milliard d'euros entre juillet et septembre, son premier trimestre dans le rouge en 15 ans. Un trou pleinement dû aux 6,7 milliards d'euros de provisions mises de côté par le groupe pour faire face au scandale. Ces résultats sont toutefois moins sombres que prévu. Les analystes interrogés par le fournisseur de services Factset misaient sur une perte nette de 2,11 milliards. La perte d'exploitation de Volkswagen, à 3,48 milliards, est globalement conforme aux attentes.