Vol MH17 : les Pays-Bas ouvrent une enquête pour crimes de guerre

  • A
  • A
Vol MH17 : les Pays-Bas ouvrent une enquête pour crimes de guerre
@ Reuters
Partagez sur :

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a aussi menacé la Russie de sévères mesures si Moscou n'apportait pas une aide plus appuyée à l'enquête sur le crash.

L’INFO. La justice néerlandaise a ouvert une enquête sur le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines pour meurtres, crimes de guerre et pour le fait d'avoir abattu intentionnellement un avion de ligne, a déclaré lundi un porte-parole du parquet. Un procureur néerlandais se trouve actuellement en Ukraine où il participe à l'enquête sur l'accident du Boeing 777 qui a fait 298 morts dont 193 ressortissants des Pays-Bas, a précisé le porte-parole.

>> A LIRE AUSSI - Crash en Ukraine : où en est l’enquête ?

Des menaces envers Moscou. Selon la loi néerlandaise sur les crimes internationaux, les Pays-Bas peuvent poursuivre en justice toute personne ayant commis un crime de guerre contre un citoyen néerlandais. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a par ailleurs menacé la Russie de sévères mesures si Moscou n'apportait pas une aide plus appuyée à l'enquête sur le crash. "Il est clair que la Russie doit user de son influence sur les séparatistes pour améliorer la situation sur le terrain", a déclaré le chef de gouvernement néerlandais devant une commission au Parlement. "Si dans les prochains jours l'accès au site de la catastrophe reste insuffisant, toutes les options politiques, économiques et financières contre ceux qui en seront directement ou indirectement responsables seront sur la table."