"La tension est très vive entre Moscou et Ankara depuis plusieurs mois"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invitée d'Europe Soir, Agnès Levallois, consultante spécialiste du Moyen-Orient et chargée de cours à Sciences-Po, a rappelé les divergences entre la Turquie et la Russie sur le dossier syrien.

INTERVIEW

Difficile de mesurer l'impact qu'aura l'avion russe abattu par les Turcs dans les jours à venir. Pour Agnès Levallois, c'est un "incident très grave" mais pas le premier. "La tension est très vive entre Moscou et Ankara depuis plusieurs mois", rappelle notre consultante spécialiste du Moyen-Orient. 

Le conflit syrien au cœur des tensions. Les divergences entre les deux capitales sur le dossier syrien semblent être à leur paroxysme. Les Turcs sont furieux de constater que les Russes frappent davantage les opposants au régime de Bachar el Assad. "Tout le monde est d'accord pour combattre Daech. Mais dans les faits, ce n'est pas tout à fait ce qui se passe".

Quant aux Russes, ils craignent l'enlisement en Syrie. "Ils se rendent compte que la situation est beaucoup plus compliquée que ce qu'ils pensaient lorsqu'ils se sont engagés dans le conflit", a expliqué Agnès Levallois.