Violence et discriminations : un rapport dénonce les abus de la police de Chicago

  • A
  • A
Violence et discriminations : un rapport dénonce les abus de la police de Chicago
Loretta Lynch a dénoncé des exactions policières contraires à la Constitution américaine.@ Aaron P. Bernstein / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La police de Chicago est particulièrement ciblée par les mouvements civils américains depuis la bavure qui a entraîné la mort d'un jeune adolescent noir.

Usage excessif de la force, pratiques discriminatoires, omerta sur les enquêtes pour mauvaise conduite : le département de la Justice a publié vendredi un rapport au vitriol sur la police de Chicago après treize mois d'enquête. "Il existe de bonnes raisons de penser que la police de Chicago a recours de façon récurrente à un usage excessif de la force, en violation du quatrième amendement de la Constitution", a déclaré la ministre de la Justice Loretta Lynch.

La bavure de trop. Ce document de 161 pages est le résultat d'investigations lancées en décembre 2015 après plusieurs jours de manifestations consécutives à la diffusion d'une vidéo montrant la mort de Laquan McDonald. Cet adolescent noir de 17 ans est tombé sous les balles d'un policier blanc, Jason Van Dyke, inculpé par la suite de meurtre avec préméditation. Les autorités de Chicago avaient attendu plus d'un an avant de rendre publique la vidéo montrant le déroulement de cette bavure. Celle-ci avait provoqué une onde de choc et entraîné le renvoi du chef de la police alors en fonction.



Des exactions similaires révélées à Ferguson. "L'une de mes plus hautes priorités est de m'assurer que chaque Américain jouit d'une protection policière respectueuse de la loi, réactive et transparente", a déclaré Loretta Lynch lors d'une conférence de presse. "Malheureusement, notre enquête minutieuse sur le département de la police de Chicago a montré que beaucoup trop d'habitants de cette fière cité n'ont pas profité de ce genre de service", a commenté la patronne du département de la Justice.

Plusieurs bavures ayant coûté la vie à des personnes noires ces dernières années ont ouvert un vif débat aux États-Unis sur les violences policières à l'encontre des minorités. Après le drame de Ferguson en août 2014, le département de la Justice avait ouvert une enquête similaire à celle de Chicago qui avait conclu à de nombreuses pratiques discriminatoires commises par la police à l'encontre des Afro-Américains de cette ville de la banlieue de Saint-Louis.