VIDEO - Les Spice Girls et Oasis pour conclure les JO

  • A
  • A
VIDEO - Les Spice Girls et Oasis pour conclure les JO
@ REUTERS
Partagez sur :

 Revivez les moments forts de la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Londres.

13.08.JO.londres.ceremonie.Reuters.930.620

© REUTERS

 Après une cérémonie d’ouverture qui a fait l'unanimité, les Britanniques étaient très attendus pour leur dernière soirée olympique. Le pays organisateur des 30e Jeux olympiques a conclu avec brio deux semaines de compétition avec strass et paillettes, et une succession de mini-concerts suivi d’un spectacle pyrotechnique.

La cérémonie, visionnée par près de 300 millions de téléspectateurs dans le monde, a respecté l’état d'esprit "so british" de la cérémonie d’ouverture, invoquant pêle-mêle des symboles forts de la culture outre-Atlantique : la tour de "Big Ben", les "cabs" - les taxis aux formes si arrondies de la capitale anglaise-, ou encore les "Horse Guards", l’équivalent du régiment de cavalerie de la Garde républicaine.

Last, but not least, le chorégraphe britannique Kim Gavin a réuni sur scène les porte-drapeaux de la culture populaire anglaise avec Ray Davies, Madness, les Who, George Michael, les Beatles, Pink Floyd, sans oublier les incontournables Spice Girls.

Le groupe de ska Madness a eu l’honneur d’ouvrir les festivités, avec son classique "Our house". Puis le public a adressé une mention spéciale pour le groupe Oasis, qui a interprété son classique "Wonderwall" dans une enceinte toute acquise à sa cause :



Quant aux nostalgiques des années 90, ils ont été choyés avec la reformation pour une soirée du girls band des Spice Girls. Accompagnées de taxis londoniens relookés pour l’occasion, les cinq Britanniques ont entonné deux classiques de leur répertoire : "Wannabe" puis "Spice up your life", le tout chacune montée sur un taxi faisant le tour du stade (vidéo TF1).

Comme toute cérémonie de clôture qui se respecte, les Londoniens ont fini la soirée par un grand feu d’artifice, un dernier coup d’éclat avant d’éteindre la flamme olympique. Il faudra désormais patienter jusqu’en 2014, avec les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi, en Russie, puis 2016 à Rio, au Brésil.