Veto de Moscou et Pékin à une résolution de l'ONU pour une trêve à Alep

  • A
  • A
Veto de Moscou et Pékin à une résolution de l'ONU pour une trêve à Alep
@ Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

C’est la sixième fois depuis 2011 que la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, use de son droit de veto pour à une résolution sur la Syrie.

La Russie et la Chine ont mis lundi leur veto au Conseil de sécurité à une résolution demandant une trêve de sept jours à Alep, en Syrie. Le Venezuela a aussi voté contre ce texte présenté par l'Espagne, l'Egypte et la Nouvelle-Zélande. L'Angola s'est abstenu.

Le blocage de la Syrie. Moscou a fait valoir qu'une cessation des hostilités permettrait aux rebelles de se regrouper, alors que les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés semblent sur le point de reprendre le contrôle de la totalité des quartiers d'Alep-Est. C'est la sixième fois que la Russie, principal allié du président syrien Bachar al-Assad avec l'Iran, oppose son veto à une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie depuis 2011. La Chine a utilisé pour sa part à cinq reprises son droit de veto.