Etats-Unis : le Pentagone confirme la mort d'un soldat américain en Irak

  • A
  • A
Etats-Unis : le Pentagone confirme la mort d'un soldat américain en Irak
@ Photo d'archives : Senior Master Sgt. Adrian Cadiz / DOD / AFP
Partagez sur :

Le groupe Etat islamique est à l'origine d'une attaque, au nord de Mossoul, dans laquelle un soldat américain a été tué mardi matin.

Un soldat américain a été tué mardi matin au nord de Mossoul, en Irak, lorsqu'une position des forces Peshmerga qu'il était en train de conseiller a été attaquée par le groupe Etat islamique, a annoncé le porte-parole du Pentagone dans un communiqué.

Un tir direct. "Ce matin, un soldat américain conseillant et aidant les forces Peshmerga a été tué par des tirs ennemis au nord de Mossoul", a indiqué Peter Cook, porte-parole du Pentagone, précisant que l'incident s'était produit "à environ 3 à 5 kilomètres derrière la ligne de front". Aucune information supplémentaire n'a été fournie pour l'instant concernant la victime. Un responsable militaire américain a précisé que le soldat avait été tué par un "tir direct" lorsque des membres de l'EI "ont pénétré la ligne de front des Peshmerga". Il a indiqué n'avoir connaissance d'aucune autre victime.

Un combat continu contre Daech. "Nos pensées et prières vont à la famille" du militaire, a dit Ashton Carter, le secrétaire américain à la Défense. "Cette triste nouvelle est un rappel des dangers que nos hommes et femmes en uniforme affrontent chaque jour dans ce combat continu pour détruire l'Etat islamique et mettre un terme à la menace que représente ce groupe pour les Etats-Unis et pour le reste du monde", a souligné Peter Cook. Près de 4.000 militaires américains sont présents en Irak, dans le cadre de la coalition et pour conseiller et entraîner les forces gouvernementales, sans participer directement aux combats terrestres contre l'EI.