USA : la bibliothèque du Congrès renonce à archiver tous les tweets

  • A
  • A
USA : la bibliothèque du Congrès renonce à archiver tous les tweets
Parmi les raisons invoquées, l'explosion du nombre de tweets et le manque de capacité pour tous les stocker.@ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

À partir du 1er janvier 2018, la bibliothèque qui passe pour la plus grande au monde cessera de sauvegarder tous les messages postés sur Twitter.

La bibliothèque du Congrès, qui fait fonction aux États-Unis d'archives nationales, a renoncé à son projet de sauvegarder tous les messages postés sur le réseau social Twitter, relançant le débat sur la conservation des documents issus d'internet.

Les tweets à archiver seront désormais sélectionnés. La bibliothèque, qui passe pour la plus grande au monde et dont la mission est de préserver les documents d'importance pour l'histoire des États-Unis, arrêtera d'archiver la totalité des tweets à compter du 1er janvier, a-t-elle annoncé mercredi. "À partir du 1er janvier 2018, la bibliothèque conservera les tweets sur la base d'une sélection similaire à celle que nous pratiquons pour les sites internet", a indiqué Gayle Osterberg, sa directrice de la communication, dans un blog. Parmi les raisons également invoquées figurent l'explosion du nombre de tweets ces dernières années et le manque de capacité pour tous les stocker, y compris les images et les vidéos.

Pas accessible au public. La bibliothèque du Congrès avait commencé à archiver les tweets après un "don" de l'ensemble de la base de données disponible à l'époque par Twitter en 2010. Elle n'est toutefois pas actuellement accessible au public. "Elle le restera tant que des questions liées aux modalités d'accès ne seront pas résolues d'une manière financièrement viable", a souligné Gayle Osterberg.