Etats-Unis : une soirée de "premières" pour les Démocrates lors des Midterms

  • A
  • A
Partagez sur :

Deux musulmanes, deux Amérindiennes, une élue de moins de 30 ans... Victorieux à la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat, le parti démocrate a vu plusieurs personnalités s'illustrer mardi en entrant au Congrès. 

Il n'y aura donc pas de vague anti-Trump au Congrès américain  (l'ensemble formé par la Chambre des représentants et le Sénat). Pourtant, lors des Midterms, mardi, plusieurs personnalités du parti démocrate, pour la plupart issue de l'aile gauche du parti, ont marqué ce scrutin de mi-mandat par le caractère inédit de leur élection.

La plus jeune femme élue au Congrès

Le nom d'Alexandria Ocasio-Cortez ne vous dit sans doute rien, mais il revient pourtant régulièrement parmi la liste de candidats potentiels à l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle de 2020. Cela ne devrait pas s'arrêter avec son élection à la Chambre des représentants, mardi, dans l'État de New York, face au Républicain Anthony Pappas, 72 ans. À 29 ans, cette ancienne serveuse, issue de la communauté hispanique et supportrice de Bernie Sanders, devient la plus jeune femme membre du Congrès et le troisième membre le plus jeune de l'Histoire, tous sexes confondus.

Les premières Amérindiennes au Congrès

Elles sont des "Native Americans", des autochtones, qui ont fait campagne pour la défense de cette minorité : Sharice Davids et Deb Haaland sont devenues les premières Amérindiennes à faire leur entrer au Congrès, respectivement au Kansas et au Nouveau-Mexique, pour la Chambre des représentants. La première, élue dans des terres conservatrices, est ouvertement homosexuelle, tandis que la seconde est une mère célibataire et ancienne alcoolique.



Les premières femmes musulmanes au Congrès

Mardi, les Démocrates Ilhan Omar et Rashida Tlaib sont devenues, respectivement dans le Minnesota et dans le Michigan, les premières femmes de confession musulmane à être élues à la Chambre des représentants, douze ans après l'élection du premier homme musulman au Congrès.



Mais aussi…

Dans le Massachussetts, Ayanna Pressley va être la première femme noire à représenter l'État à la Chambre des représentants. C'est aussi le cas pour Jahana Hayes, dans le Connecticut.

À 43 ans, le Démocrate Jared Polis va devenir le premier gouverneur d'un État ouvertement homosexuel, en battant le Républicain Walker Stapleton dans le Colorado, terre démocrate progressiste. Lou Leon Guerrero est par ailleurs devenue la première femme gouverneure de l'État de Guam.