Une météorite frappe la capitale du Nicaragua

  • A
  • A
Une météorite frappe la capitale du Nicaragua
@ Reuters
Partagez sur :

MISS METEORITE - Une météorite s’est écrasée à Managua, la capitale du Nicaragua. Elle a creusé un cratère de 12 mètres de diamètre.

Un cratère de 12 mètres. Une explosion, une violente secousse, puis une odeur de brûlé. Voilà ce qu’ont ressenti les habitants de Managua, la capitale du Nicaragua, dans la nuit de dimanche à lundi. Les premières inquiétudes passées, les riverains de l’aéroport de la ville ont pu constater qu’un cratère de 12 mètres de diamètre avait été creusé dans le sol dans un petit bois.

>> LIRE AUSSI : La météorite de l'Oural a provoqué une déflagration 38 fois plus puissante qu'Hiroshima 

Le choc enregistré par les appareils sismiques. De quoi convaincre Wilfredo Strauss, responsable de l’institut de géophysique du pays, "qu’il s’agissait d’une météorite". En frappant une zone non habitée, l’explosion n’a pas fait de victime, mais elle a été assez violente pour être enregistrée par les instruments de mesure sismologique.



Un phénomène assez rare. Si 20.000 tonnes de matière météoritique tombent chaque année sur Terre, elle arrive en majeure partie au sol sous forme de poussières. En effet, l’entrée à haute vitesse dans l’atmosphère de la météorite (de 15 à 20 kilomètres/seconde) provoque des frottements et une forte chaleur qui désagrège la roche. Mais quelques météorites sont assez grosses pour provoquer un cratère lorsqu’elles s’écrasent : sur les 20.000 tonnes mesurées habituellement, elles représentent seulement 10 tonnes. L'une des dernières en date avait provoqué une très violente déflagration en Sibérie.