Une Jordanienne sur la liste des "terroristes les plus recherchés" du FBI

  • A
  • A
Une Jordanienne sur la liste des "terroristes les plus recherchés" du FBI
@ AFP/GETTY IMAGES/MICHAEL B THOMAS
Partagez sur :

En 2001, cette femme avait participé à un attentat-suicide contre une pizzeria à Jérusalem, faisant 15 morts, dont plusieurs Américains.

Une Jordanienne qui avait participé en 2001 à un attentat suicide contre une pizzeria à Jérusalem, faisant 15 mort dont plusieurs Américains, a été placée sur la liste des "terroristes les plus recherchés" du FBI, a annoncé mardi la justice américaine. Le ministère de la Justice a également dévoilé dans le même communiqué un chef d'accusation de "conspiration pour utiliser une arme de destruction massive contre des Américains en dehors des États-Unis" à l'encontre d'Ahlam Aref Ahmad Al-Tamimi. 

Elle risque la peine de mort. Elle risque la peine de mort ou la prison à perpétuité si elle venait à être jugée aux États-Unis, mais la Jordanie refuse d'extrader ses ressortissants. La trentenaire avait été emprisonnée en Israël pendant huit années, avant d'être relâchée à la faveur d'un échange de prisonniers avec le Hamas en 2011.

Elle avait servi d'escorte à un terroriste. Le 9 août 2001, la jeune femme avait escorté l'auteur de l'attentat à Jérusalem, où celui-ci a fait exploser une bombe cachée dans une guitare à l'intérieur de la pizzeria Sbarro, assure le ministère américain. L'explosion avait tué 15 personnes dont deux Américains et blessé 122 autres.

"Une terroriste impénitente". "Al-Tamimi est une terroriste impénitente qui a reconnu son rôle dans l'attaque terroriste meurtrière à la bombe qui a blessé et tué nombre de victimes innocentes", a écrit la ministre de la Justice adjointe, Mary McCord. Le chef d'accusation dévoilé mardi, quelque 16 ans après les faits, "rappelle que quand des terroristes ciblent des Américains où que ce soit dans le monde, nous ne l'oublions jamais", a-t-elle ajouté.