Une jeune Belge tatouée à son insu

  • A
  • A
Une jeune Belge tatouée à son insu
Partagez sur :

L'adolescente affirme qu’elle voulait trois petits points près de l’œil et qu’elle est repartie avec 56 étoiles éparpillées sur le visage.

La photo parle d’elle-même : le visage de Kimberley Vlaeminck est couvert d’étoiles noires, de véritables "tâches" tatouées qui lui barrent la moitié de la face, depuis l’oreille, jusqu’à la mâchoire, en passant par le menton, le front ou le nez. Au total, 56 étoiles alors que cette jeune Belge de 18 ans assure qu’elle ne voulait que trois petits points noirs près de l'oeil. Elle a porté plainte contre son tatoueur.

Kimberley Vlaeminck a raconté au journal populaire flamand Het Laatste Nieuws qu’elle s’était rendue dimanche dans la boutique d'un tatoueur parisien installé depuis le début de l'année à Courtrai, dans l’Ouest de la Belgique. Elle était alors accompagnée de son compagnon, de son père, de sa soeur et de son frère. Elle se serait alors endormie. "Je m'étais levée à cinq heures du matin et j'avais déjà travaillé une demi-journée", a expliqué cette jeune femme de ménage.

"Quand il a commencé à me tatouer, je n'ai pas ressenti de douleur (…) Je me suis réveillée lorsqu'il a commencé à me tatouer le nez et j'ai vu ce qu'il avait déjà fait. J'ai compté 56 étoiles, c'est effrayant", a raconté Kimberley Vlaeminck.

"Elle était tout le temps éveillée (…) Les problèmes ont commencé quand son père et son ami ont vu les tatouages", a répondu le tatoueur, Rouslan Toumaniantz. Kimberley Vlaeminck explique, de son côté, qu’elle n’ose plus sortir dans la rue. Elle voudrait se faire enlever les étoiles au laser, au plus vite. Coût estimé de l’opération : des milliers d’euros.