Une invasion de serpents ? Lâchez des souris

  • A
  • A
Une invasion de serpents ? Lâchez des souris
@ REUTERS
Partagez sur :

2.000 souriceaux mort-nés injectés d'analgésique vont être largués sur l’île de Guam, dans le Pacifique.

Déclarant la guerre à une invasion de serpents bruns arboricoles, les autorités de Guam ont pris une décision radicale : la jungle de l’île du Pacifique sera "bombardée" par hélicoptère, en mars ou avril, de quelque 2.000 souriceaux mort-nés injectés d'acétaminophène - un simple analgésique - pour empoisonner les reptiles.

La PETA furieuse

Introduite par inadvertance dans l'île vers la fin de la Seconde guerre mondiale par des bâtiments de l'US Navy, cette espèce de serpent est devenue une véritable plaie tenue pour responsable de la disparition des populations d'oiseaux endogènes de Guam. Il faut dire que l'île compterait environ deux millions de reptiles pour seulement 160.000 habitants.

Les serpents arboricoles pululent sur l'île de Guam.

© CAPTURE YOUTUBE

Les autorités chargées de la protection de la faune redoutent depuis des années que ces reptiles, qui n'ont pas de prédateurs naturels à Guam, n'atteignent un jour d'autres îles du Pacifique, dont Hawaï, située à 6.400 km plus à l'est.

Le projet américain a déclenché la colère de la PETA, l’organisation de défense des animaux.