Une heure dans le noir pour la planète

  • A
  • A
Une heure dans le noir pour la planète
@ Reuters
Partagez sur :

EN IMAGES - Des monuments et bâtiments ont été éteints dans le cadre de l'opération "Earth Hour".

Des bâtiments et des monuments ont été éteints dans plus de 150 pays samedi soir pendant une heure, dans le cadre de la campagne mondiale "Earth Hour" de mobilisation contre le changement climatique.

23.03 Earth Hour Tour Eiffel

© Reuters

A Paris, la Tour Eiffel, l'Hôtel de Ville, le Parc des Princes, la cathédrale Notre-Dame, l'Arc de Triomphe, mes opéras Garnier et Bastille, ainsi que plusieurs ponts, places et fontaines ont été plongés dans le noir. La Tour Eiffel ne devait été éteinte que cinq minutes pour des raisons de sécurité, le monument restant ouvert aux visiteurs pendant l'opération, a-t-on appris auprès de la mairie.

A Marseille, la mairie et la basilique Notre-Dame de la Garde participaient également à l'opération, tout comme plusieurs places et ponts à Strasbourg.

Moscou pour la première fois

L'opération a été lancée en Australie en 2007 par  le Fonds  mondial pour la nature (WWF) et s'est étendue à des bâtiments et monuments dans plus de 150 pays. Dans le noir, donc, l'opéra et le port de Sydney, la porte de Brandebourg à Berlin, les chutes du Niagara, la tour la plus haute du monde Burj Khalifa à Dubaï, les remparts de Dubrovnik en Croatie, le stade olympique de Pékin, la vieille citadelle d'Erbil au Kurdistan... mais aussi des nouveaux venus, comme les places Al-Jundi et Palestine à Gaza, la Petite Sirène de Copenhague, la réplique de la statue du David de Michel-Ange à Florence.

Pour la première fois, à Moscou, le Kremlin et  la cathédrale Basile le Bienheureux aux dômes colorés se sont eux aussi plongés dans le noir.

23.03 Earth Hour Moscou

© Reuters