Une Femen agresse le Poutine... du musée Grévin

  • A
  • A
Une Femen agresse le Poutine... du musée Grévin
Une militante Femen a attaqué la statue de Vladimir Poutine au musée Grévin.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'ACTION - Au musée Grévin, à Paris, une militante Femen a détruit la statue du président russe à coups de pieu en bois.

Ce Vladimir Poutine-là n'était pas entouré de gardes du corps. Une militante Femen s'en est pris jeudi à la statue de cire du président russe au musée Grévin, à Paris. Aux cris de "Poutine dictator", elle a carrément détruit la statue à l'aide d'un pieu en bois, quelques heures avant la venue du vrai Vladimir Poutine en France.

La tête éclatée. La jeune femme, blonde, torse nu, a été embarquée par la police, le tout sous le regard impassible des statues de Juan Carlos, Barack Obama, François Hollande et Angela Merkel. Celle de Vladimir Poutine gisait elle à terre, la tête éclatée.

Le musée veut porter plainte. La direction du musée a "déploré l'incident" et assuré qu'elle allait porter plainte. C'est la première fois qu'une statue est ainsi détruite au musée Grévin, même s'il existe quelques précédents "politiques" : en 1980, des motards opposés à la vignette avaient par exemple subtilisé la statue de Valéry Giscard D'Estaing. En 1979, c'est celle de Georges Marchais qui avait été enlevée par des militants d'extrême droite, avant d'être retrouvée dans la fosse aux ours du Jardin des plantes avec un noeud coulant et l'inscription "Moscou" sur le front.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

TEMOIGNAGE E1 - Elle a quitté les Femen par "manque de liberté"

L'ACTU POUR LES NULS - Qui sont les Femen ?

IMAGE - Christine Boutin enlacée par des Femen