Un violoniste virtuose agressé au Taser pour son Stradivarius

  • A
  • A
Un violoniste virtuose agressé au Taser pour son Stradivarius
@ Capture kikstarter.com
Partagez sur :

RÉCIT - Franck Almond s'est violemment fait dérober l'instrument de légende, lundi, à Milwaukee. Sa valeur est estimée à plusieurs millions de dollars.

STRADIVARIUS. "Tous les violonistes du monde voudraient jouer sur un Stradivarius de 1715". La phrase est signée de Franck Almond, premier violon de l'Orchestre symphonique de Milwaukee, et heureux détenteur d'un de ces rares instruments d'exception… Du moins jusqu'à lundi dernier. Le virtuose américain a en effet été victime d'un vol à main armée bien particulier : bien informé, son agresseur a pris la fuite avec le violon, rapporte mercredi le Guardian. Un instrument d'une valeur estimée à plusieurs millions de dollars. Récit.  

29.01-stradi.almond

© Capture Kickstarter.com

Agressé au Taser sur un parking. Nous sommes à Milwaukee, dans le Wisconsin, sur les bords du lac Michigan dans le nord des Etats-Unis. En cette soirée du lundi 27 janvier, Franck Almond vient de se produire au sein d'une prestigieuse universitée protestante de la ville, le Wisconsin Lutheran College. Le soliste se trouve alors sur le parking de l'établissement quand soudain un homme surgit, armé d'un pistolet à impulsion électrique de type Taser. L'assaillant envoie une décharge au musicien, s'empare du bijou de Stradivari et prend la fuite en grimpant dans un véhicule conduit par un complice. Franck Almond gît alors sur le trottoir, encore paralysé par le coup de Taser.

29.01-lutheran.college

© Capture Google streetview

Le célèbre Stradivarius Lipinski… Pour Edward Flynn, le chef de la police de la ville, l'instrument était bien la cible initiale du braqueur. Le violon est connu dans le milieu des initiés comme le Stradivarius "Lipinski", en référence à Karol Lipinski, violoniste polonais et compositeur de renom au XIXe siècle, qui fut l'un des propriétaires de l'instrument. Avant lui, au XVIIIe, le compositeur de la "Sonate des trilles du diable", Giuseppe Tartini, fut le premier détenteur de l'objet façonné en 1715, en plein âge d'or du luthier de légende.  

29.01-almond.stradi

© Capture Kickstarter.com

… d'une valeur estimée à 3,5 millions de dollars. En 2012, Franck Almond avait financé, via le site de crowfunding Kikstarter.com, un projet d'enregistrement retraçant en musique l'histoire de cet instrument. Il avait à l'époque réussi à réunir plus de 33.000 dollars. Le musicien vantait à l'époque les mérites de son violon et de son projet dans une vidéo en ligne.



Le "Lipinksi" n'appartenait pas au virtuose lui-même. Franck Almond était en effet seulement le bénéficiaire d'un prêt de ses véritables propriétaires, des anonymes qui auraient "des liens forts avec la ville de Milwaukee", selon le musicien. Franck Almond décrit l'instrument comme "capricieux", sonnant différemment d'un jour à l'autre, selon la température. Une pièce d'exception qui a été jugée, par un marchand de violon de renom, d'une valeur comparable à celle d'un autre Stradivarius vendu en 2006. Et l'instrument avait alors été cédé pour la modique somme de 3,5 millions de dollars.