Un village thaïlandais pillé par des macaques

  • A
  • A
Un village thaïlandais pillé par des macaques
@ Reuters
Partagez sur :

Les bandes de macaques voraces sont poussées vers l'homme par la déforestation.

Dans un village côtier de l'est de la Thaïlande, les pillages sont quasi-quotidiens. Et malgré les stratagèmes déployés par les habitants pour se protéger, rien n'y fait: ils restent à la merci de bandes de macaques voraces, poussés vers l'homme par la déforestation.

"Ils se faufilent dans la maison quand ils voient que je dors. Ils vont dans la cuisine, prennent l'huile de cuisson, le sucre et même les médicaments que je cache dans le placard", se désole Chaluay Khamkajit, qui se bat depuis des années contre les singes dans le village de Khlong Charoen Wai, à moins de 100 kilomètres de Bangkok.

Si elle se résigne à devoir racheter des provisions, la disparition de ses médicaments lui cause du souci. La septuagénaire et son mari ont mis en place divers subterfuges contre les intrus: ils bloquent la porte du frigo et les fenêtres, placent un chien dans le jardin, voire s'arment d'un lance-pierre. Mais comme les 150 autres foyers du villages, ils continuent à être les cibles, sans relâche, de ces macaques à longue queue, appelés aussi macaques crabiers.