Un "souvenir ému" de Vaclav Havel

  • A
  • A
Un "souvenir ému" de Vaclav Havel
Vaclav Havel est mort dimanche. Il avait 75 ans.@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - L’interprète de l’ancien président tchèque pendant treize ans s’est confiée.

Comme ses compatriotes, Zuzana Tomanova gardera de Vaclav Havel le souvenir d’un grand homme. Icône de la "Révolution de velours" à Prague en 1989, l’ancien président tchèque s’est éteint dimanche. Zuzana Tomanova l’a côtoyé pendant longtemps, puisqu’elle a été son interprète officielle pour le français pendant les treize années de sa présidence.

"Je garde un souvenir ému et reconnaissant de cette période glorieuse, héroïque dirais-je même", a-t-elle confié à Europe 1. "C’était quelqu’un de formidable", a-t-elle ajouté, saluant la mémoire d’un homme qui a toujours agi "en faveur du pays".

"Quelqu’un de formidable" :

"Tout ce qu’il disait valait le coup d’être traduit"

"Il a fait énormément de choses pour le bien de mon pays", a estimé Zuzana Tomanova. "Je ne peux qu’avoir du respect pour lui", a affirmé l’interprète, ajoutant que "tout ce qu’il disait valait le coup d’être traduit".

La disparition de Vaclav Havel a suscité une grande émotion dans son pays. A Prague, les Tchèques en deuil se sont ainsi rendus spontanément au cœur de la ville pour rendre hommage à l’ancien dissident devenu chef d’Etat en déposant des bougies et des fleurs.