Un sommet à Paris pour relancer le processus de paix israélo-palestinien

  • A
  • A
Un sommet à Paris pour relancer le processus de paix israélo-palestinien
Le ministre des Affaires Jean-Marc Ayrault veut placer la France au cœur des négociations.@ SERGEI SUPINSKY / AFP
Partagez sur :

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a annoncé l'organisation le 30 mai d'une réunion internationale... sans les Israéliens et les Palestiniens.

Relancer le processus de paix israélo-palestinien. C'est l'objectif que se fixe le gouvernement français. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a annoncé jeudi l'organisation d'une première réunion internationale sur le sujet le 30 mai, à Paris.

Elle se déroulera sans les Israéliens et les Palestiniens, selon les précisions qu'il a apportées devant une poignée de journalistes parmi lesquels un représentant de Libération. Selon ces informations, la Russie, les Etats-Unis, l'Union européenne et les pays de la Ligue arabe figurent parmi les invités.

Israéliens et Palestiniens invités dans un second temps. Cette conférence, ouverte par François Hollande, aura lieu sans représentants des deux parties concernées, conformément à la feuille de route établie par la diplomatie française. Laurent Fabius, alors ministre des Affaires étrangères, avait déclaré en février qu'il comptait lancer une initiative en deux temps, en organisant une conférence sans les parties, puis une autre en leur présence, dans les mois suivants. Avant son départ du Quai d'Orsay il y a deux mois, il avait annoncé son intention de remettre ce processus sur les rails et d'aboutir in fine à une solution à deux Etats.

Menées sous l'égide des Etats-Unis, les dernières négociations de paix directes entre Israël et l'Autorité palestinienne n'ont débouché sur aucun accord en avril 2014 et sont depuis au point mort. La France espère les relancer pour stabiliser la région et éviter que ce conflit nourrisse le discours terroriste dans le monde.