Un soldat français tué en Afghanistan

  • A
  • A
Un soldat français tué en Afghanistan
Ce nouveau décès porte à 62 le nombre de militaires français morts en Afghanistan depuis fin 2001.@ REUTERS
Partagez sur :

Un chasseur parachutiste de 1ère classe, est décédé samedi suite à un tir d'insurgés.

Le bilan s’alourdit pour les troupes françaises en Afghanistan. Un soldat français a été abattu par des insurgés annoncé l'Elysée samedi soir dans un communiqué, ce qui porterait à 62 le nombre de militaires français morts dans ce pays depuis fin 2001. Mais l’Elysée assure néanmoins que le retour à la stabilité en Afghanistan reste une priorité.

La France reste néanmoins déterminée

L’Elysée a précisé samedi que le soldat "a été mortellement blessé" alors qu' "il effectuait une mission de reconnaissance à pied au cours d'une opération en Kapisa". Ce soldat faisait partie du régiment de Chasseurs Parachutistes de Pamiers, dans l'Ariège. Son identité n'est pas indiquée.

"Le président de la République présente à la famille et aux proches du soldat tué au combat ses plus sincères condoléances et s'associe à leur peine", a ajouté l'Elysée.

"Le chef de l'État réaffirme son soutien au peuple afghan et aux autorités afghanes. Il exprime la détermination de la France à continuer d'œuvrer au sein de la Force Internationale d'Assistance à la Sécurité. Cette force, mandatée par l'ONU, a reçu la mission de contribuer au retour de la stabilité, au rétablissement de la paix et au développement en Afghanistan", ajoute encore ce communiqué.

Pertes dans les troupes britanniques

Un soldat britannique a également été tué au cours d'une attaque rebelle samedi en Afghanistan portant à 374 le nombre de militaires britanniques tués en opérations depuis 2001, a annoncé le ministre britannique de la Défense. Il a été tué au cours d'une patrouille conjointe avec l'armée afghane dans le district de Nahr-e Saraj dans la province méridionale troublée de Helmand.

Sa mort intervient deux jours après le décès, au Helmand également, de deux autres soldats britanniques , l'un appartenant à un régiment de parachutistes et l'autre au corps des ingénieurs électriciens et mécaniciens de l'armée.