Un nuage de pollution plane sur Pékin

  • A
  • A
Un nuage de pollution plane sur Pékin
@ Capture
Partagez sur :

Les autorités ont tenté de le justifier par l'existence de feux de paille dans les environs.

Les habitants de Pékin ont eu une belle frayeur ce week-end. Un énorme nuage de la forme d'un champignon a en effet surplombé la capitale chinoise :

Les autorités ont tenté de rassurer les habitants en expliquant que le nuage était provoqué par des feux de paille dans les environs, ce qui n'a pas convaincu. "Les internautes ont relancé la polémique sur la situation environnementale de la seconde puissance mondiale", rapporte le blog Big Browser.

Un précédent très récent

D'autant que le 11 juin dernier, c'est au-dessus de la ville de Wuhan, dans le centre du pays, qu'un nuage semblable avait plané. Et l'agence de presse officielle Xinhua avait déjà évoqué "des paysans faisant brûler de la paille".

Le Consulat de France n'avait semble-t-il pas été persuadé du bien-fondé des explications officielles, puisqu'il avait conseillé à ses ressortissants de "demeurer à la maison, de fermer les fenêtres et de limiter l'usage de la climatisation". La ville abrite en effet les usines de PSA Peugeot-Citroën et donc un certain nombre de Français.

Le consulat avait d'abord évoqué une possible "fuite chimique" sur son site avant de se raviser.

"Le nuage brun d'Asie"

Le phénomène n'est pas nouveau. Depuis plusieurs années, un gigantesque nuage de pollution surnommé le "nuage brun d'Asie" se déplace en Asie du sud-est, du Pakistan à la Chine.

Il est provoqué par l'important développement démographique et économique de ces pays survenu des dernières décennies et inquiète vivement les experts du climat. Rien n'indique pour l'heure que le nuage observé par les habitants de Pékin lui soit lié.