Un journaliste du Time cible de WikiLeaks

  • A
  • A
Un journaliste du Time cible de WikiLeaks
@ REUTERS/WIKILEAKS
Partagez sur :

Wikileaks demande sa démission après un tweet évoquant la mort de Julian Assange.

C'était le tweet de trop. Un journaliste de l'hebdomadaire Time, Michael Grunwald s'en est pris à Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, sur Twitter. Le correspondant du magazine a posté un message dans lequel il confiait "avoir hâte d’écrire un papier sur le drone qui éliminera Julian Assange". Un tweet qu'il a ensuite effacé avant d'expliquer "que c'était idiot d'écrire cela"

Malgré ces excuses, WikiLeaks a réagi et a posté, à son tour un tweet, dans lequel l'organisation indique avoir écrit au magazine Time pour demander la démission du journaliste.

Le magazine n'a fait aucun commentaire pour le moment.