Un jeune Turc lance une chaussure sur DSK

  • A
  • A
Un jeune Turc lance une chaussure sur DSK
Partagez sur :

L'incident rappelle le lancer de chaussures d'un journaliste irakien en direction du président américain George Bush en décembre dernier.

Un jeune Turc a lancé jeudi une chaussure en direction du directeur général du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, alors qu'il prononçait un discours à l'université Bilgi d'Istanbul. La chaussure a atterri aux pieds de sa cible.

Des agents de la sécurité ont évacué le jeune homme qui scandait à l'adresse du patron du FMI : "Sortez de l'université ! Le FMI bandit !". Le journal pour lequel il était accrédité, a annoncé que le jeune homme avait été libéré. La publication, Birgün, un journal de gauche, a, par ailleurs, précisé qu'il occupait les fonctions d'éditeur au service politique du journal.

Les chaînes de télévision l'avaient d'abord présenté comme étant étudiant à l'Université publique Anadolu, basée à Eskisehir.

Le directeur général du FMI, lui, a minimisé l'incident. "C'est un mouvement d'étudiant comme il y en a souvent dans les facs, je pense qu'il ne faut pas y accorder plus d'importance que ça n'en a", a-t-il expliqué vendredi. "J'ai d'ailleurs demandé moi-même au gouvernement qu'il n'y ait pas de poursuites contre ce jeune homme. Je crois qu'il faut ramener ça à des proportions modestes", a ajouté Dominique Strauss-Kahn.

L'incident rappelle le lancer de chaussures d'un journaliste irakien en direction du président américain George Bush en décembre dernier. Lancer une chaussure sur quelqu'un est considéré comme une grave insulte dans le monde musulman. "Il (Strauss-Kahn) est le représentant du capitalisme mondial. J'ai essayé de faire valoir mes points de vue en protestant contre lui, à une époque où l'on privatise les services de l'éducation et de la santé", a déclaré l'étudiant, membre du Parti communiste turc, qui se trouvait parmi les protestataires.