Un enfant de 8 ans inculpé de meurtre aux Etats-Unis

  • A
  • A
Un enfant de 8 ans inculpé de meurtre aux Etats-Unis
@ AFP
Partagez sur :

Un garçon de 8 ans a été inculpé de meurtre aux Etats-Unis après un fait divers tragique.

Un garçon de 8 ans a été inculpé de meurtre aux Etats-Unis après un fait divers tragique qui vient rappeler l'absence d'irresponsabilité pénale pour les jeunes mineurs dans certains Etats américains.

Il a mortellement frappé une fillette d'un an. En l'espèce, l'enfant est accusé d'avoir mortellement frappé dans son berceau une fillette d'un an qui pleurait et dont la mère était sortie en boîte de nuit. "Depuis 22 ans que je fais ce métier de policier, cette affaire est de loin l'une des plus tristes dont j'ai eu à m'occuper", a confié mercredi Sean Edwards, porte-parole de la police de Birmingham, ville de l'Etat méridional de l'Alabama où s'est déroulé le drame.

Le déroulé des faits. La petite victime, Kelci Lewis, et sa mère, Katerra Lewis, 26 ans, s'étaient rendues chez une amie, elle-même  mère de plusieurs jeunes enfants. L'enquête de la police a établi que les deux mères amies étaient sorties en discothèque d'environ 23 heures à 2 heures du matin. Selon la presse locale, six enfants âgés de 1 à 8 ans se sont alors retrouvés ensemble et sans personne pour les garder. "L'enfant de 8 ans est devenu extrêmement nerveux car la petite d'un an n'arrêtait pas de pleurer", a relaté le lieutenant de police Edwards. "Il l'a alors violemment agressée".

Il encourt 21 ans de prison. Dans de nombreux pays, les jeunes enfants sont considérés comme non responsables de leurs infractions pénales au-dessous d'un certain âge. Aux Etats-Unis, l'âge de la responsabilité pénale est lui déterminé par chaque Etat. L'Alabama fait partie des Etats qui n'ont pas fixé d'âge minimum.  L'enfant de 8 ans sera jugé par un tribunal pour enfants et encourt une peine de réclusion jusqu'à l'âge de 21 ans dans une prison pour mineurs, a indiqué Tobie Smith, un avocat spécialisé dans la défense des mineurs dans l'Alabama.