Ce doigt d'honneur sera-t-il fatal à Tsarnaev ?

  • A
  • A
Ce doigt d'honneur sera-t-il fatal à Tsarnaev ?
@ AFP/DEPARTMENT OF JUSTICE
Partagez sur :

A l'ouverture de la dernière phase du procès de l'auteur des attentats de Boston, une vidéo risque de mettre ses avocats en difficulté.

Pendant tout son procès, il est resté impassible et mutique. Djokhar Tsarnaev n'a pas changé de comportement lors de la dernière phase de son procès à Boston aux Etats-Unis. Les jurés doivent décider de la sentence de celui qui a été désigné coupable des attentats qui ont fait 3 morts et 264 blessés. Au choix : prison a perpétuité ou peine de mort. Une vidéo diffusée lors du procès pourrait bien faire pencher la balance.

Une vidéo, deux versions. Mardi, les procureurs avaient montré une photo de Tsarnaev extraite d'une vidéo de caméra de surveillance, le montrant en tenue orange de prisonnier, faisant un doigt d'honneur alors qu'il attendait en cellule d'être inculpé en juillet 2013. "C'est Djokhar Tsarnaev. Imperturbable, sans remords, et inchangé", avait asséné la procureure Nadine Pellegrini, le décrivant comme le "pire cauchemar de l'Amérique".

Le lendemain, la défense de l'auteur des attentats a obtenu de montrer pour la première fois des extraits de cette vidéo. On y voit Tsarnaev marcher dans la cellule, se rapprocher de la caméra, regarder ce qui selon son avocate était un reflet pour s'y recoiffer, faire, en l'espace d'une seconde, un V avec deux doigts et un doigt d'honneur avant de s'éloigner. Il attendra quatre heures dans la cellule. Rien ne se passera d'autre, a reconnu à la barre Gary Oliveira, un policier fédéral. Pressé de questions par l'une des avocates de Tsarnaev, il a reconnu qu'il avait écrit un rapport sur cet "incident" trois jours plus tard, à la demande d'un supérieur.

Qui est Djokhar ? Les deux parties tentent chacun de convaincre soit que Djokhar n'était qu'un pion de son frère Tamerlan, tué lors d'une confrontation avec la police et présumé cerveau des attentats, soit qu'il était "le pire ennemi de l'Amérique" qui avait "comploté et planifié" de tuer des innocents lors du marathon, comme l'a affirmé la procureure.

Les jurés devront se faire une idée sur la personnalité du jeune homme, originaire de Tchétchénie. Pour le condamner à mort, les membres du jury devront être unanimes. La sentence devrait être connue avant la fin du mois de mai.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi Tsarnaev risque la peine de mort alors que le Massachusets l'a abolie

>> VOIR AUSSI - La vidéo qui montre Tsarnaev sur les lieux de l'attentat