Un destroyer russe tire pour "éviter une collision" avec un bateau turc

  • A
  • A
Un destroyer russe tire pour "éviter une collision" avec un bateau turc
(Photo d'illustration)@ 3RD CLASS NATHAN BURKE / US NAVY / AFP
Partagez sur :

PRÉCAUTION - Un destroyer russe a ouvert le feu dimanche pour éviter une collision avec un bateau turc en mer Egée. 

Un destroyer russe a ouvert le feu dimanche pour éviter une collision avec un bateau turc en mer Egée, a affirmé la Russie, engagée dans un bras de fer avec la Turquie qui a détruit il y a près d'un mois un de ses avions.

Aucun tir selon le chalutier. L'équipage du navire russe Smetlivy, qui se trouvait à 22 km de l'île grecque de Lemnos dans le nord de la mer Egée, "a dû utiliser des armes à feu afin d'éviter une collision avec un bateau de pêche turc" s'étant approché à environ 600 mètres. La distance entre les deux navires "garantissait" toutefois que le bateau turc ne serait pas atteint par les tirs, a précisé le ministère de la Défense. Le commandant du chalutier turc a toutefois démenti qu'il y ait eu des tirs dans sa direction : "c'est un mensonge. Il n'y a rien eu de tel", a affirmé Muzaffer Gecici à l'agence de presse Dogan.

"Nous pensions que c'était un navire de l'Otan". "Nous sommes passés à moins d'un mille d'un navire de guerre qui était au mouillage. Nous ne savions même pas que c'était un navire russe, nous pensions que c'était un navire de l'Otan", a-t-il ajouté. La Turquie et la Russie traversent leur pire crise diplomatique depuis la fin de la Guerre froide, après qu'un avion des forces aériennes russes a été abattu le 24 novembre par l'aviation turque près de la frontière syrienne.