Un complot terroriste déjoué en Europe

  • A
  • A
Un complot terroriste déjoué en Europe
@ Guillaume Biet
Partagez sur :

Une série d'attentats devait toucher plusieurs pays dont la France, selon les médias britanniques.

C'est le "projet d'attaques le plus sérieux planifié par al-Qaïda ces dernières années", selon la BBC. Un plan prévoyant une série d'attaques terroristes contre la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne, et planifié depuis le Pakistan, a été déjoué par les services de renseignement britanniques, français, allemands et américains, a rapporté mardi la chaîne de télévision britannique Sky News.

Des attaques simultanées dans plusieurs villes

Des attaques simultanées étaient prévues à Londres et dans de grandes villes françaises et allemandes. Le projet était à un stade avancé, mais les attentats n'étaient pas imminents, a précisé Sky News. La recrudescence d'attaques lancées par des drones contre la direction d'Al-Qaïda dans les zones tribales au Pakistan ces dernières semaines serait liée aux efforts des services occidentaux pour déjouer ces projets.

La France "pas au courant"

Dans nuit de mardi à mercredi, deux sources françaises liées au renseignement ont assuré ne pas être informées de ces projets d'attentats. Depuis plusieurs jours, le gouvernement affirme que la menace est "réelle". "La France est une cible, comme d’autres pays occidentaux", indiquait Bernard Kouchner sur Europe 1. En France, le plan vigipirate reste au niveau "rouge", avant dernier niveau avant le niveau "écarlate".

L'Allemagne a indiqué mercredi être "au courant" de projets "à long terme" d'attaques terroristes en Europe de l'Ouest. Berlin affirme qu'il n'y avait pas de risque imminent en Allemagne et que son niveau d'alerte terroriste demeurait inchangé.

Une porte-parole du ministère de l'Intérieur britannique a refusé de commenter les informations des médias, tout en soulignant que le pays était confronté "à une menace terroriste réelle". Mais "il n'y a pas du tout de changement" du niveau d'alerte, qui reste "grave", l'avant dernier degré d'une échelle de cinq, a-t-elle précisé.

Un Allemand soupçonné

Les informations sur ces menaces étaient basées sur l'interrogatoire d'un ressortissant allemand soupçonné de terrorisme et capturé à la fin de l'été alors qu'il cherchait à regagner l'Europe, indique de son côté la chaîne américaine ABC. L'homme serait actuellement détenu sur la base américaine de Bagram en Afghanistan. Mais selon la BBC, "aucune vague d'arrestations n'est à attendre de façon imminente".

Selon les sources du renseignement citées par Sky News, les attaques auraient du être similaires à celles de Bombay, en Inde en novembre 2008. Un commando d'islamistes avait alors attaqué simultanément plusieurs objectifs, dont des hôtels, dans la capitale économique indienne. 163 personnes avaient été tuées.

Les USA également visés

La chaîne américaine ABC a indiqué mardi soir que des cibles "économiques et "faciles" aux Etats-Unis étaient visées et que le président Obama en avait été informé. Un responsable américain, sous couvert d'anonymat, a jugé pour sa part "crédibles" les informations selon lesquelles des attentats terroristes avaient été déjoués en Europe.