Un commerçant américain risque sa vie pour sauver un conducteur des flammes

  • A
  • A
Un commerçant américain risque sa vie pour sauver un conducteur des flammes
L'homme a sorti le conducteur de son véhicule en feu @ Capture d'écran CBS Los Angeles
Partagez sur :

Avant l'arrivée des secours, un commerçant de Los Angeles s'est précipité vers une voiture accidentée qui venait d'exploser pour en extraire le conducteur.

LA STORY

En quelques secondes, le responsable d'un magasin de matelas situé sur Indiana avenue, à Los Angeles, est devenu un héros, mardi. Santiago Portillo n'a écouté que son courage pour sortir des flammes le conducteur d'un véhicule accidenté, qui avait pris feu. L'histoire est rapportée par CBS News.

"C'était complètement fou"

D'après les premiers éléments de l'enquête, le conducteur faisait la course avec une autre voiture lorsqu'il a perdu le contrôle de son véhicule. Sous les yeux de Santiago Portillo, la Honda du jeune homme a alors fait plusieurs tonneaux, avant de s'immobiliser sur le toit et de prendre feu. Par réflexe, le commerçant a saisi son téléphone portable pour filmer la scène.

Mais lorsqu'il s'est rendu compte que le conducteur était prisonnier du véhicule en flammes, Santiago Portillo a posé son téléphone - sans couper l'enregistrement - pour venir en aide au conducteur. "C'était complètement fou", raconte l'homme à CBS.

Sur la suite des images, on voit le commerçant sortir le jeune homme de la voiture et le traîner à l'écart. "Je devais le sauver", estime Santiago Portillo. "J'ai vu cette énorme explosion, ce feu. Je n'allais pas rester regarder cet homme brûler", poursuit-il, indiquant avoir été remercié par la famille du conducteur, dont les jours ne sont pas en danger.

"Je n'allais pas rester regarder cet homme brûler"

Ému, Santiago Portillo peine à réaliser la portée de son geste. "Il est vivant. Nous sommes ravis qu'il le soit, et je sais qu'il ne le serait peut-être pas si je n'avais pas été là", a-t-il réagi auprès de CBS. En apprenant l'histoire, ses deux filles lui ont fait un dessin le représentant comme un héros. Le père de famille l'a fièrement affiché sur la devanture de son magasin.

dessin-1280

"Ma femme dit que j'aurais pu mourir dans les flammes", rapporte Santiago Portillo. "Mais je savais que l'homme que je sauvais était le fils d'une personne", poursuit-il, affirmant ne rien regretter. "Je le ferais à nouveau, en pensant à mes filles."