Hippisme : un cheval de la reine Elizabeth contrôlé positif

  • A
  • A
Hippisme : un cheval de la reine Elizabeth contrôlé positif
La reine Elizabeth avec son cheval Estimate, en juin 2013, après sa victoire à Ascot.@ REUTERS
Partagez sur :

Estimate, qui avait gagné la prestigieuse course d'Ascot l'an dernier, est positif à la morphine. Ses soigneurs accusent son alimentation.

C'est l'une des rares fois où l'on avait pu voir Elizabeth II sortir de sa royale réserve : en juin 2013, l'un des chevaux de son écurie avait gagné la prestigieuse course d'Ascot. Un peu plus d'un an plus tard, Buckingham Palace révèle qu'Estimate, un pur-sang de cinq ans, a été contrôlé positif à la morphine, rapporte la presse britannique.

Cette information ne devrait néanmoins pas se transformer en scandale de dopage au Palais. Quatre autres chevaux ont également été contrôlés positifs à la même substance. Et selon les premiers éléments, il semble que les animaux aient été contaminés par leur alimentation. D'après des experts interrogés par le Daily Beast, il est possible que de la morphine se retrouve dans les aliments des chevaux. La British Horseracing Authority (BHA), l’autorité de régulation des courses hippiques outre-Manche, a ouvert une enquête pour déterminer d'éventuels liens entre les différents cas. De son côté, l'entreprise qui fournit les aliments à l'entraineur d'Estimate a indiqué avoir été prévenu par l'un de ses fournisseurs d'une possible contamination de l'un de ses produit, rapporte The Guardian.

Estimate avait gagné l'Ascot Gold Cup l'an dernier, provoquant la joie de la famille royale :