Attentat au camion à Stockholm : un engin suspect retrouvé dans le camion

  • A
  • A
Attentat au camion à Stockholm : un engin suspect retrouvé dans le camion
Le camion est allé s'encastrer dans la devanture d'un magasin.@ AFP
Partagez sur :

Un camion a renversé des passants dans une rue très fréquentée de la capitale suédoise, vendredi, faisant quatre morts et quinze blessés. Deux suspects ont été interpellés.

L'ESSENTIEL

Un camion a foncé sur des passants en plein centre de Stockholm, en Suède, vendredi, tuant quatre personnes et faisant quinze blessés, dont neuf graves. Les autorités ont immédiatement évoqué un "attentat". Le chauffeur du camion est toujours recherché par la police. 

Les infos à retenir : 

  • Un camion a renversé des passants dans le centre de la capitale suédoise, vendredi

  • Les autorités, qui parlent d'un "attentat", font état de quatre morts et de quinze blessés, dont neuf grièvement

  • Le suspect est un Ouzbek de 39 ans 

  • LE DÉROULÉ DES FAITS 

L'attaque s'est produite peu avant 15 heures, à proximité d'un grand magasin, au croisement d'une grande artère, Klarabergsgatan, et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale, Drottningsgatan. Un camion a foncé sur des passants avant de s'encastrer dans la vitrine d'un magasin, comme le montrent des images diffusées par la télévision suédoise. Selon l'entreprise propriétaire du camion, celui-ci a été volé. Les services de sécurité et le Premier ministre suédois ont rapidement évoqué un "attentat". 

suede-rue

Fredrik Sandberg / TT NEWS AGENCY / AFP

  • LE BILAN : 4 MORTS ET 15 BLESSÉS 

Les autorités suédoises ont fait état de quatre morts et quinze blessés, dont neuf graves, parmi lesquels des enfants. Des images filmées par les chaînes de télévision suédoises montraient des blessés soignés à même le bitume sur les lieux de l'attaque. 

  • UN HOMME EN GARDE A VUE POUR "ACTE TERRORISTE"

Un homme a été arrêté en début de soirée vendredi à Märsta, en banlieue nord de Stockholm, a précisé la police, sans donner de détails sur son identité. Le procureur ne précise pas s'il s'agit du chauffeur du camion. Il a été placé en garde à vue pour "acte terroriste". "Nous pensons que l'homme qui a été placé en garde à vue est l'auteur" de l'attentat, a toutefois déclaré Lars Byström, porte-parole de la police suédoise à l'AFP. Un second individu a été interpellé par la police. Il serait en lien avec le premier suspect interpellé.

Un peu plus tôt, la police avait diffusé des images d'un homme recherché en lien avec l'attaque. Sur ces images, on peut voir un homme relativement jeune portant une capuche noire, filmé par une caméra à proximité immédiate des lieux de l'attentat.

Les images de l'homme recherché : 

homme-recherche

STOCKHOLM POLICE / AFP

  • UN IMPORTANT DISPOSITIF DE SÉCURITÉ 

Un périmètre de sécurité a été établi et le secteur a été bouclé dès le début de l'après-midi. Après l'attaque, la circulation dans le métro a été entièrement arrêtée, de même que celle des bus et tramways dans le centre. La police a appelé, via Internet et des hauts-parleurs dans les rues, les habitants à rentrer chez eux dans le calme et à éviter les rassemblements de foule. Le Premier ministre a par ailleurs annoncé dans la soirée le renforcement des contrôles aux frontières, alors que la police continue de rechercher activement le chauffeur du camion. 

sécurite

  • UN MODE OPÉRATOIRE DÉJÀ UTILISÉ

Le mode opératoire rappelle les attaques revendiquées par le groupe État islamique (EI) menées à Londres, Berlin et à Nice, où des camions ont visé la foule. Le 22 mars dernier, un homme de 52 ans converti à l'islam et connu des services de police a tué cinq personnes en lançant sa voiture de location sur le trottoir, en plein cœur de la capitale britannique, avant de poignarder à mort un policier. 

En décembre, douze personnes avaient été tuées lorsqu'un homme avait volé un camion pour foncer sur la foule massée sur un marché de Noël à Berlin. L'attaque la plus mortelle de ce type ces derniers mois en Europe est celle de Nice, le 14 juillet 2016, lorsqu'un camion a roulé sur la Promenade des Anglais au milieu de la foule. L'attentat, là encore revendiqué par l'EI, avait fait 86 morts et 458 blessés.

De son côté, la Suède n'avait été visée qu'une seule fois par un attentat ces dernières années, quand en décembre 2010 un homme avait mené une attaque suicide à la bombe, dans la même rue piétonne de Stockholm. Plusieurs passants avaient été légèrement blessés.