Ukraine : Kiev accuse Moscou d'avoir abattu un avion

  • A
  • A
Ukraine : Kiev accuse Moscou d'avoir abattu un avion
Une opération de recherche est actuellement en cours pour retrouver l'équipage de l'appareil.@ REUTERS/Gleb Garanich
Partagez sur :

UKRAINE - L'avion a été abattu dans l'est du pays, théâtre d'affrontements entre l'armée ukrainienne et des rebelles prorusses. 

L'INFO - Les tirs qui ont abattu lundi un avion de transport militaire ukrainien provenaient "vraisemblablement" de Russie, a annoncé la présidence ukrainienne citant le ministre de la Défense. L'équipage de l'appareil a établi un contact avec l'état-major ukrainien, a ajouté la présidence dans un communiqué, confirmant indirectement des indications de source rebelle, selon lesquelles des parachutes ont été vus dans le ciel après la chute de l'avion AN-26 dans la région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine.

>>> A lire aussi : Ukraine : Moscou fait la grosse voix après un mort en Russie

Une opération en cours. "Compte tenu du fait que l'avion volait à une altitude de 6.500 mètres, il était impossible qu'il ait été touché par des tirs de missiles sol-air portables, ce qui signifie qu'il a été abattu par un missile d'un autre type, plus puissant, qui a été utilisé, vraisemblablement, à partir du territoire de la Fédération de Russie",précise le communiqué. Une opération de recherche est actuellement en cours pour ramener l'équipage de l'appareil en territoire contrôlé par les forces ukrainiennes, ajoute le communiqué.

"La Russie n'envisage pas de frappes". Au lendemain de la chute meurtrière d'un obus dans une ville russe frontalière, Moscou a immédiatement mis en garde Kiev sur de possibles "conséquences irréversibles", évoquant un "acte d'agression" de l'Ukraine, qui dément être à l'origine de l'accident. Une source proche du Kremlin a assuré au journal Kommersant que la Russie étudie la possibilité de "frappes ciblées" sur le territoire ukrainien. Des informations aussitôt démenties par le porte-parole du Kremlin. "La Russie n'envisage pas de frappes en Ukraine" a indiqué Dmitri Peskov. 

La région de Lougansk, et celle, voisine, de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, sont le théâtre d'affrontements entre l'armée ukrainienne et des rebelles prorusses.Ces derniers disposent d'armements performants. Le 14 juin dernier, 49 occupants d'un avion de transport militaire ukrainien ont péri lorsqu'il a été abattu par les séparatistes à proximité de l'aéroport de Lougansk.

>>> A Lire aussi : Ukraine : Kiev récupère le contrôle de l’aéroport de Lougansk