Ukraine : Donetsk, ville fantôme

  • A
  • A
Ukraine : Donetsk, ville fantôme
@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - Au cœur des affrontements entre rebelles et soldats ukrainiens de ces dernières heures, la ville est en proie à une atmosphère étrange.

A la veille du nouveau rendez-vous diplomatique qui réunira dimanche à Berlin les ministres russes et ukrainiens des Affaires Etrangères, en présence de leurs homologues français et allemands, la ville de Donetsk, fief des séparatistes pro-russes, a été livrée ces dernières heures aux affrontements entre rebelles et soldats ukrainiens.

Samedi, une atmosphère étrange régnait dans la ville a constaté l'envoyée spéciale d'Europe1 à Donetsk Ksénia Bolchakova. Voici son reportage :

"Une ville pilonnée de jour comme de nuit"

"La ville, encerclée par l’armée, est vidée de sa population : tous les commerces sont fermés… et par moment des salves de tir à l’arme lourde et des explosions se font entendre.

Samedi après-midi, des tirs de mortiers ont touché un pont aux abords de la ville. Des ouvriers le rafistolaient après une précédente attaque. Quatre hommes touchés par des éclats sont morts sur le coup.

Par endroit, on peut voir des colonnes de fumée s’élever au-dessus de maisons qui brûlent. Les deux camps - armée régulière et séparatiste - sont passé à la vitesse supérieure. Cela pilonne de jour comme de nuit.

Les deux camps tirent à l’arme lourde. Près du bâtiment de l’administration régionale aux mains des rebelles, j’ai croisée une vieille femme. Elle venait demander aux séparatistes des tickets de rationnement. Ils n’en avaient pas. Ils lui ont proposé de manger avec eux, à leur cantine.

Alors que l’aide humanitaire ukrainienne est arrivée à Lougansk, que le convoi russe est coincé à la frontière, on sent ici le besoin croissant de recevoir les vivres et produits de première nécessité promis depuis ces derniers jours."