Uber retire ses voitures autonomes des rues de San Francisco

  • A
  • A
Uber retire ses voitures autonomes des rues de San Francisco
Uber pourrait cependant demander une autorisation pour tester ses voitures dans un autre État que la Californie. @ Uber
Partagez sur :

Les autorités locales ont estimé que la procédure d'autorisation de ces voitures à circuler n'avait pas été correctement suivie. 

La société Uber Technologies a retiré mercredi ses voitures autonomes des rues de San Francisco, les autorités californiennes ayant révoqué leur enregistrement.

Procédure d'autorisation mal respectée. Seize véhicules autonomes étaient testés depuis plusieurs jours dans la ville californienne après une première expérience menée en septembre dernier à Pittsburgh. Mais le département californien des Véhicules motorisés (DMV), estimant que la procédure d'autorisation de ces voitures à circuler n'a pas été correctement suivie, a suspendu le programme.

Une nouvelle tentative ailleurs aux États-Unis ? La société qui s'est rendue célèbre par son application de mise en relation de véhicules avec chauffeurs et de clients n'a pas dit si elle allait déposer une nouvelle demande de permis ou mener ses expérimentations dans un autre État du pays.

130 véhicules autonomes en test. Une vingtaine de sociétés différentes engagées dans le développement des voitures autonomes, dont Alphabet-Google, Tesla et Ford, ont obtenu du DMV californien le permis de tester 130 voitures.