Turquie : un journaliste d'opposition échappe à des tirs devant un tribunal

  • A
  • A
Turquie : un journaliste d'opposition échappe à des tirs devant un tribunal
Le journaliste se rendait vendredi à son procès pour "révélation de secrets d'Etat".@ OZAN KOSE / AFP
Partagez sur :

Le journaliste turc Can Dündar a échappé vendredi à une attaque armée devant le tribunal où il est jugé. Un journaliste de télévision a été blessé.

Le journaliste d'opposition turc Can Dündar a échappé à une attaque armée devant le palais de justice d'Istanbul où il est jugé pour "révélation de secrets d'Etat", tandis que l'assaillant a été arrêté.



"Traître !" Un homme a tiré plusieurs coups de feu vendredi avec un pistolet, blessant un journaliste de télévision au mollet, avant de déposer son arme devant les caméras et de se rendre à la police. "Je suis indemne, je ne connais pas cette personne", a déclaré à la presse Can Dündar, journaliste connu et chef de la rédaction du quotidien Cumhuriyet, après cette attaque. L'homme aurait crié "traître !" avant de tirer plusieurs coups de feu vers les jambes de M. Dündar, selon les médias.

Un procès sous tension. Cette agression est intervenue alors que Can Dündar et son chef de bureau à Ankara, Erdem Gül, étaient dans l'attente d'un verdict de la cour criminelle qui les juge pour avoir révélé que le régime islamo-conservateur du président Recep Tayyip Erdogan livrait des armes aux groupes djihadistes en Syrie voisine. 

Les deux journalistes risquent la prison à vie dans ce procès controversé et emblématique pour la liberté de la presse en Turquie. Ils sont accusés d'espionnage, de divulgation de secrets d'Etat et de tentative de coup d'Etat pour avoir diffusé en 2014 un article et une vidéo faisant état de livraisons d'armes par les services secrets turcs à des rebelles islamistes en Syrie.