Tunisie : Daech revendique l'attentat contre la garde présidentielle

  • A
  • A
Tunisie : Daech revendique l'attentat contre la garde présidentielle
Le groupe Etat islamique revendique l'attentat contre le bus de la garde présidentielle du 24 novembre.@ FETHI BELAID / AFP
Partagez sur :

Le groupe Etat islamique vient de revendiquer l'attentat perpétré mardi en Tunisie contre un bus de la sécurité présidentielle.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué, dans un communiqué diffusé mercredi sur des comptes djihadistes, l'attentat qui a frappé le veille un bus de la sécurité présidentielle en plein cœur de Tunis. 

L'auteur de l'attaque est un Tunisien, identifié comme "Abou Abdallah al-Tounissi" et muni d'une ceinture d'explosifs, qui s'est introduit dans le véhicule et "s'est fait exploser", selon ce texte.

Le groupe a également publié une photo de cet homme, habillé de blanc et portant la ceinture d'explosifs, le doigt levé, la tête et le visage couverts par un foulard. Le groupe EI a affirmé que 20 personnes avaient été tuées mais, selon un bilan officiel, douze agents de la garde présidentielle sont morts mardi dans cet attentat.

Une treizième dépouille, qui pourrait selon les autorités être celle de l'auteur de l'attaque, a été retrouvée sur les lieux et était en cours d'identification, a indiqué le ministère de l'Intérieur. L'attentat a été commis à l'aide de dix kilos d'explosifs, a ajouté le ministère, précisant que la matière utilisée était du Semtex, un explosif très puissant.