Trump veut financer le mur par une taxe de 20% sur les produits venus du Mexique

  • A
  • A
Trump veut financer le mur par une taxe de 20% sur les produits venus du Mexique
Donald Trump veut ériger un mur à la frontière avec le Mexique, qui serait entièrement financé par son voisin. @ AFP
Partagez sur :

La tension est vive entre Donald Trump et le président mexicain Enrique Pena Nieto, en pleine discorde sur le mur à la frontière. 

Donald Trump envisage de financer la construction d'un mur à la frontière avec le Mexique en imposant une taxe de 20% sur tous les produits venus de ce pays. "En faisant cela, nous pouvons récolter 10 milliards de dollars par an et facilement payer pour le mur grâce à ce seul mécanisme", a déclaré Sean Spicer, porte-parole du président américain, aux journalistes à bord de l'avion présidentiel Air Force One de retour de Philadelphie.

Passe d'armes entre Trump et Pena Nieto sur Twitter. La tension est encore montée d'un cran jeudi entre le président mexicain et son homologue américain Donald Trump avec l'annulation de la visite Pena Nieto à Washington en pleine discorde sur le mur à la frontière et le traité Alena. "Ce matin j'ai informé la Maison Blanche que je n'assisterai pas à la réunion de travail programmé mardi prochain avec @Potus", a écrit Pena Nieto dans un message sur Twitter.

Une réponse au tweet cinglant du président Trump à cinq jours d'une rencontre prévue entre les deux dirigeants à la Maison Blanche : "Si le Mexique n'est pas prêt à payer le mur, qui est vraiment nécessaire, ce serait mieux d'annuler la rencontre à venir". Donald Trump a signé mercredi un décret donnant le coup d'envoi, largement symbolique à ce stade, au projet de construction d'un mur renforcé le long de l'immense frontière entre les États-Unis et le Mexique, sa promesse de campagne la plus emblématique.