Trump s'excuse pour avoir retweeté un groupe britannique d'extrême droite

  • A
  • A
Trump s'excuse pour avoir retweeté un groupe britannique d'extrême droite
Dans une interview à ITV dont un extrait a été dévoilé vendredi, le président américain se dit prêt à présenter ses excuses. Image d'illustration. @ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Le président américain avait récemment retweeté des vidéos anti-musulmans du groupe britannique d'extrême droite Britain First. 

Le président américain Donald Trump s'est dit prêt à s'excuser pour avoir retweeté des vidéos anti-musulmans du groupe britannique d'extrême droite Britain First, ce qui avait choqué au Royaume-Uni, dans une interview à ITV dont un extrait a été diffusé vendredi.

"Je m'excuserai certainement". "Si vous me dites que ce sont des gens horribles, des gens racistes, je m'excuserais certainement si vous souhaitez que je le fasse", a déclaré Donald Trump dans cette interview qui sera diffusée en intégralité dimanche soir.

Indignation en Grande-Bretagne. Ces retweets de vidéos antimusulmans publiées par la vice-présidente du parti d'extrême droite britannique Britain First avaient suscité l'indignation outre-Manche, la Première ministre Theresa May étant même montée au créneau pour dénoncer "une erreur" du président américain.

"Je ne sais rien d'eux". A l'intervieweur qui lui fait remarquer que ces retweets ont causé "une grande anxiété et colère" au Royaume-Uni "parce que Britain First est une bande de racistes, fascistes", Donald Trump répond : "bien sûr, je l'ignorais".  "Je ne savais rien d'eux, je ne sais rien d'eux aujourd'hui à part ce que j'en ai un peu lu", a-t-il poursuivi. "Cela a peut-être fait beaucoup de bruit au Royaume-Uni, mais pas aux Etats-Unis".  "J'ai retweeté (ces vidéos). Quand vous faites ces retweets, ils peuvent causer des problèmes parce que vous ne savez jamais qui le fait pour commencer", a ajouté le président américain

Opposé au terrorisme islamiste. "Je suis la personne la moins raciste que l'on puisse rencontrer", a-t-il affirmé. Donald Trump a dit avoir relayé ces vidéos en raison de son opposition au terrorisme islamiste. "J'ai retweeté une représentation de la terreur islamique", a-t-il expliqué, bien que les vidéos concernées soient publiées depuis plusieurs années sur les réseaux sociaux et que leurs origines restent floues.