Trump appelle les "nations civilisées" à faire cesser le bain de sang en Syrie

  • A
  • A
Trump appelle les "nations civilisées" à faire cesser le bain de sang en Syrie
Donald Trump a dénoncé "l'horrible attaque" du "dictateur syrien Bachar al-Assad".@ AFP
Partagez sur :

Le président américain a ordonné dans la nuit de jeudi une frappe punitive contre une base militaire syrienne.

Donald Trump a appelé jeudi toutes les "nations civilisées" à œuvrer pour faire cesser le bain de sang en Syrie et le terrorisme. Cet appel a été formulé lors d'une brève allocution télévisée, peu après avoir ordonné une frappe punitive contre le régime de Bachar al-Assad.

"Une horrible attaque". Le visage fermé et le ton très grave, le président américain a accusé "le dictateur syrien Bachar al-Assad (d'avoir) lancé une horrible attaque avec des armes chimiques contre des civils innocents (...) en utilisant un agent neurotoxique mortel".

Frappe ciblée. Donald Trump a affirmé qu'"il est dans l'intérêt vital de la sécurité nationale des Etats-Unis de prévenir et d'empêcher la prolifération et l'usage d'armes chimiques", soulignant "que des années de tentatives de faire changer Assad ont échoué, et échoué dramatiquement". Son secrétaire d'Etat, Rex Tillerson, a renchéri soulignant que la frappe montre la volonté du président américain d'agir quand des pays "franchissent la ligne".

Donald Trump a souligné jeudi soir que la frappe avait été lancée contre la base aérienne d'où est partie l'attaque chimique sur Khan Cheikhoun. "Nous espérons que tant que les Etats-Unis seront synonymes de justice, la paix et l'harmonie prévaudront", a ajouté le président.