Trois Français disparus au nord de l'Inde

  • A
  • A
Trois Français disparus au nord de l'Inde
@ REUTERS
Partagez sur :

Ils auraient été emportés par une vague après les inondations qui touchent le Ladakh.

Trois Français, issus de deux groupes de trekkers différents, sont portés disparus après les inondations du Ladakh, une région reculée du nord de l'Inde. Selon le gouvernement indien, ils seraient morts. Le Quai d'Orsay n'a pas confirmé cette information. "Les autorités indiennes ont annoncé le décès de trois Français en Inde, dans la zone montagneuse du Ladakh. Le président de la République adresse aux familles l'expression de son soutien le plus sincère", indique l'Elysée dans un communiqué.

Happés par une vague

Un peu plus tôt dans l'après-midi le Quai d'Orsay avait indiqué que des recherches étaient "menées en collaboration avec l'armée indienne". Les trois trekkers français sont portés disparus depuis jeudi soir près du village de Sumda Chenmo, où ils avaient été bloqués par une rivière en crue, selon un email de la famille de l'un des touristes que l'AFP a pu voir.

Un guide de haute-montage savoyard fait partie du groupe des disparus. Henri Augareils, 57 ans, "est un ancien chasseur alpin qui a participé à plusieurs expéditions d’envergure à l’Everest et au Pôle Nord", indique le Dauphiné Libéré. Il a été emporté avec l'un de ses clients par une vague qui a submergé le campement de sept touristes français.

>> Ecoutez le témoignage du fils du guide de haute montagne, ici

La région du village de Sumda Chenmo, à l'ouest de Shilling, se trouve dans une vallée accessible par le col de Dundunchen, à 4.850 m d'altitude. La zone serait inaccessible à pied en raison d'une rivière en crue, ce qui empêcherait les sherpas de l'agence de trek locale de s'y rendre, mais elle serait accessible en hélicoptère.

Vous vous trouvez actuellement au Ladakh ? Vous avez réussi à joindre vos proches sur place ? Venez témoigner sur Europe1.fr