Tripoli : "je suis atterrée"

  • A
  • A
Partagez sur :

Anyssa, qui vit à Tripoli, se dit "atterrée" après l'attentat contre l'ambassade de France.

Propos recueillis par Raphaëlle Schapira