"Très difficile" d'embaumer Chavez

  • A
  • A
"Très difficile" d'embaumer Chavez
@ Reuters
Partagez sur :

L'opération aurait du commencer bien plus tôt, a confié le président par intérim Maduro.

Le président par intérim du Venezuela Nicolas Maduro a indiqué mercredi qu'il serait "très difficile" d'embaumer le corps de Hugo Chavez, car les procédures nécessaires auraient dû être entamées "beaucoup plus tôt" après son décès d'un cancer le 5 mars.

"Nous avons reçu des scientifiques de très haut niveau, les meilleurs du monde, de Russie et d'Allemagne (...) Les notes et les avis scientifiques nous indiquent qu'il va être très difficile de le faire car les préparatifs auraient déjà dû être entamés et la décision aurait dû être prise beaucoup plus tôt", a déclaré M. Maduro à la télévision nationale. Ces "difficultés pourraient empêcher de faire ce qui a été fait pour Lénine, Ho Chi Minh ou Mao Tse-Toung", a-t-il ajouté.

Trois jours après le décès du président Chavez, le même Maduro avait annoncé que son corps serait embaumé "pour l'éternité". Exposée à l'Académie militaire de Caracas, où des milliers de Vénézuéliens continuent de lui rendre hommage, la dépouille du président défunt doit être transférée vendredi dans un musée situé dans une ancienne caserne au coeur d'un bastion chaviste, le quartier déshérité du 23 de Enero, dans l'ouest de la capitale.