Tourisme : la Chine lance sa "Révolution nationale des toilettes"

  • A
  • A
Tourisme : la Chine lance sa "Révolution nationale des toilettes"
@ AFP
Partagez sur :

La Chine a entrepris une grande politique de pose ou de rénovations de toilettes pour satisfaire aux demandes de propreté des touristes.

La Chine a décidé de s'attaquer à un besoin pressant : plus de 50.000 toilettes publiques ont été installées ou rénovées dans le cadre d'une "Révolution nationale des toilettes" destinée à faire disparaître des équipements sales et inadéquats, notamment sur les sites touristiques.

Plus de toilettes et plus propres. D'ici la fin de l'année, le pays devrait avoir installé des milliers de toilettes flambant neuves à la place de fosses d'aisance qui offraient peu d'intimité. Pour maintenir la propreté de ces nouveaux équipements, du personnel d'entretien a également été embauché. Selon un rapport de l'Office national du Tourisme publié vendredi, l'objectif de renouvellement des toilettes publiques a été atteint à près de 93%. "Sur les sites touristiques, les visiteurs étaient en colère en raison de l'insuffisance du nombre de toilettes, de leur saleté et du manque de personnel d'entretien", a observé l'agence Chine Nouvelle.

Des mesures contre le vol de papier toilette. Toujours selon l'agence, un récent sondage montre que 80% des touristes trouvent désormais satisfaisantes les toilettes chinoises, contre 70% en 2015. Les autorités ont en outre mis en place un système pour faire face au vol de papier hygiénique par rouleaux entiers. Certains sites parmi les plus célèbres ont ainsi été équipés de systèmes reconnaissance faciales pour confondre les voleurs. Les visiteurs doivent défiler un par un devant une machine qui scanne leur visage avant de leur délivrer quelques feuilles de papier. Le vol de papier toilette peut entraîner une interdiction d'accès aux sites concernés.

Depuis des années, les urinoirs chinois sont ornés de panneaux encourageant leurs utilisateurs à se tenir plus près et à mieux viser: "Un petit pas en avant, un pas de géant pour la civilisation".