Toulouse : Jonathan "était un exemple"

  • A
  • A
Toulouse : Jonathan "était un exemple"
Les obsèques des victimes auront lieu au cimetière de Givat Shaul de Jérusalem@ REUTERS
Partagez sur :

Le jeune rabbin et les trois autres victimes de la tuerie sont inhumés mercredi à Jérusalem.

C'est un jour de deuil à Jérusalem. Les quatre victimes juives du "tueur à scooter" devraient être inhumées mercredi au cimetière de Givat Shaul, à Jérusalem.

Jonathan Sandler, un Français de 30 ans, ses deux enfants, Gabriel, 4 ans, et Arieh, 5 ans, ainsi que Myriam Monsonego, 7 ans, tous trois franco-israéliens, ont été abattus lundi dans l'école juive Ozar-Hatorah de Toulouse.

Cérémonie funèbre à Roissy

Leurs quatre cercueils ont été acheminés mardi après-midi depuis Toulouse jusqu'à Roissy, par un avion affrété par le ministère de la Défense.

Une ultime cérémonie funèbre a eu lieu en France au Pavillon de réception de Roissy, à laquelle ont participé le président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon.

"On est bouleversé"

A Jérusalem, l'émotion était au rendez-vous mardi dans l'école où Jonathan Sandler menait des études talmudiques avant de rentrer en France il y a deux ans, pour enseigner la Torah.

"On est bouleversé, on n'arrive pas a étudier, on est renversé. Et on demande au bon Dieu qu'il nous donne des forces pour continuer et on va se renforcer avec l'aide de Dieu", ont confié à Europe 1 ses amis Daniel et Jehouda.

"Un hommage particulier"

Toute l'école ira ensemble mercredi au cimetière de Givat Shaul de Jérusalem rendre un dernier hommage au jeune rabbin.

"C'est la dernière rencontre qu'on risque d'avoir avec lui, on va lui rendre un hommage particulier, raconte un de ses anciens compagnons. Et d'ajouter : "c'était un exemple d'une personne qui a compris ce qui est le principal. Il nous a quittés, il est parti à Toulouse pour rapprocher des gens de la Torah, de l'étude et du service de Dieu, et ça c'est quelque chose de grandiose".