Total mobilisé contre une fuite de gaz

  • A
  • A
Total mobilisé contre une fuite de gaz
Total lutte contre une importante fuite de gaz sur une de ses plateformes.
Partagez sur :

Le géant pétrolier a lancé un plan d'urgence sur l'une de ses plateformes en mer du Nord.

Le géant pétrolier Total lutte depuis dimanche contre une importante fuite de gaz sur l'une de ses plateformes en mer du Nord. Il s'agit déjà du "plus gros incident pour Total en mer du Nord depuis au moins dix ans" a indiqué Brian O'Neill, porte-parole de l'entreprise.

Total a déclenché un plan d'urgence pour tenter de circonscrire la fuite, qui pourrait nécessiter jusqu'à six mois de travail.

23 tonnes de gaz

Selon les estimations du groupe, 23 tonnes de gaz se seraient échappées en 48 heures de la plateforme, située à 240 kilomètres au large de la ville écossaise d'Aberdeen.

300 personnes ont été évacuées et une zone d'exclusion de 2 miles a été mise en place, pour permettre aux équipes qui interviennent sur la fuite "de travailler en toute sécurité", selon une garde-côte.

Nappe d'hydrocarbures

La fuite a entraîné un nuage de gaz qui pourrait représenter des risques d'inflammation. Des hydrocarbures se sont aussi échappés, formant une nappe d'environ 12 km2. Selon le porte-parole de Total, la nappe est relativement fine et devrait s'évaporer facilement. Un avion pouvant arroser la zone de dispersants est prêt à intervenir mais "nous ne devrions pas en avoir besoin", a-t-il estimé.

L'annonce de cette fuite a fait chuter de plus de 5,96% le titre Total à la Bourse de Paris. La dernière importante catastrophe en mer du Nord remonte à 1988, lors de l'explosion de la plateforme gazière Piper Alpha, qui avait fait 167 morts.