Tornade : "plus qu'un amas de débris"

  • A
  • A
Tornade : "plus qu'un amas de débris"
Des abris ont été ouverts pour les familles qui ont perdu leur domicile.@ Reuters
Partagez sur :

REPORTAGE - Les habitants de Moore qui ont échappé à la tornade constatent l'ampleur des dégâts.  

L'INFO. A Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City au sud des Etats-Unis, le passage de la puissante tornade large de trois kilomètres a laissé place à un amas de ruines. Selon un bilan provisoire revu à la baisse, elle a fait au moins 24 morts ainsi que 237 blessés. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues mercredi et les sauveteurs continuent à fouiller les décombres."A l'heure actuelle, nous avons la confirmation de 24 morts. Cela pourrait monter. La nuit dernière, environ 48 personnes étaient portées disparues. Parmi elles, toutes ont été retrouvées sauf quelques-unes, à Moore, que (les secouristes) cherchent toujours à localiser", a affirmé le chef de la police d'Oklahoma City, Bill Citty.

>>> A lire : VIDEOS :Une tornade sème le chaos

"Je ne vois rien"

Dans ce décor de ville bombardée sous les éclairs, sous la pluie battante, Kelsy prospecte. "C'était ma chambre ici. Ici, il y avait ma table de nuit, ma télé. J'ai beau regarder autour ne nous, je ne vois rien, qu'un amas de débris noyés dans la boue". L'air hébété, Kelsy retourne la terre fébrilement et fait une découverte : "ma bague ! Je l'ai trouvée", crie-t-elle. Ses voisins applaudissent. Au milieu des débris -dont certains ont été propulsé à plus de 160 km de l'épicentre de la catastrophe-, il ne lui reste que cet anneau, avec quelques photos.



Un peu plus loin, Justin glisse dans un sac un Spiderman en mousse, indemne. Il va le rapporter à sa fille sauvée par sa maîtresse d'école qui s'est couchée sur elle. "Le plus important c'est ma famille. J'espère que dans deux ans, on aura construit une nouvelle maison… mais cette fois avec un abri !", réclame-t-il.



Tornade : "un amas de débris"par Europe1fr

"On continue aussi de trouver des corps"

En attendant, ils dormiront à l'église ou au centre communautaire, transformés en foyer. A cet endroit, des bénévoles affluent pour proposer leur aide. Certains sont aussi là pour conjurer l'angoisse des proches alors que les secouristes tentent toujours de sortir des individus des décombres.

>>> A lire : ZOOM :Une école balayée par la tempête

 "On recherche des vies, mais on continue aussi de trouver des corps. Il faudra visiter tous les foyers pour retrouver des disparus", affirme l'adjoint du gouverneur Todd Lamb. Mais la solidarité s'organise. "Les gens apportent des cadeaux, de l'eau, des couches. Prendre soin de nos proches, c'est de cela dont on a le plus besoin", exhorte Todd Lamb. Au lendemain de la catastrophe, beaucoup d'autres, au sein de cette communauté profondément religieuse, se réfugient dans des prières.