Tirs sur un convoi humanitaire en Syrie

  • A
  • A
Tirs sur un convoi humanitaire en Syrie
Le convoi de 37 camions était une opération conjointe du Croissant rouge, du Comité international de la Croix-rouge et de l'ONU, qui a condamné l'attaque.@ AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Partagez sur :

"Les tirs ont grièvement blessé l'un des chauffeurs du camion qui a été transporté à l'hôpital", a précisé l'organisation le Croissant rouge.

Un convoi qui s'apprêtait à livrer de l'aide internationale à une localité rebelle assiégée en Syrie a été visé par des tirs, et une personne a été blessée, a rapporté l'organisation le Croissant rouge.

Un convoi tentait d'accéder à Harasta. L'incident a eu lieu samedi lorsque le convoi tentait d'accéder à Harasta, une ville de la région de la Ghouta orientale près de Damas, a indiqué l'organisation dans un communiqué tard en soirée. "Les tirs ont grièvement blessé l'un des chauffeurs du camion qui a été transporté à l'hôpital", a précisé le communiqué. Il n'était pas clair dans l'immédiat qui était derrière les tirs.

Violation du droit international. Le convoi de 37 camions était une opération conjointe du Croissant rouge, du Comité international de la Croix-rouge (CICR) et de l'ONU, qui a condamné l'attaque. "Les attaques contre des humanitaires sont une violation du droit international et menacent la capacité à fournir de l'aide à des gens qui en ont désespérément besoin", a affirmé dans un communiqué le coordinateur de l'aide humanitaire pour l'ONU, Ali al-Zaatari. Il a précisé que l'ONU et ses partenaires reviendront à Harasta, espérant que la sécurité de l'équipe soit garantie. D'après le CICR, le convoi tentait de livrer de la nourriture et des médicaments aux 11.000 habitants de Harasta, qui n'a pas reçu d'aide depuis près de huit mois. D'après l'organisation, les tirs ont eu lieu "alors que le convoi s'approchait de la ville".