Tir contre la Maison-Blanche: le suspect arrêté

  • A
  • A
Tir contre la Maison-Blanche: le suspect arrêté
@ MAX PPP
Partagez sur :

Le "service secret" chargé de la protection du président Barack Obama est chargé de l'enquête

Deux balles qui visaient peut-être le président américain. Les services de sécurité de la Maison-Blanche ont retrouvé ces derniers jours deux balles, une dans les jardins et une autre dans une fenêtre blindée du bâtiment. Par chance, le président Obama et sa famille n'étaient pas sur place lors des évènements. Un suspect âgé de 21 ans a été interpellé mercredi, a fait savoir la police.

La vitre blindée a été touchée la semaine dernière par un premier projectile. Une cartouche a été retrouvée à proximité de la résidence présidentielle, a annoncé mercredi le service chargé de la protection de Barack Obama. Une seconde balle a ensuite été découverte non loin, a rapporté mardi soir une chaîne de télévision locale, News 4, du réseau NBC.

Des tirs à 600 mètres de distance

Le "service secret" chargé de la protection du président Barack Obama et des autres personnalités de l'exécutif est chargé de l'enquête. Et se limite à communiquer le minimum d'informations sur l'affaire dans l'immédiat. Ces derniers ont néanmoins pu déterminer que ces coups de feu avaient été tirés à une distance de 600 à 700 mètres du bâtiment.

Toutefois, la première balle retrouvée dans la fenêtre blindée "n'a pas pu être liée à l'incident de vendredi de manière concluante, et un examen des façades de la Maison Blanche est toujours en cours", a ajouté le "Secret Service".

Une balle perdue ?

Les enquêteurs ont déjà une piste, bien éloignée des théories de la conspiration : il pourrait s'agir d'une balle perdue. Une fusillade a eu lieu vendredi dernier à Washington, non loin de la Maison Blanche : une course-poursuite entre deux véhicules à l'issue de laquelle un fusil d'assaut a été retrouvé. Un mandat d'arrêt a été lancé contre un jeune homme de 21 ans dans une ville qui connait un taux de criminalité élevé.