Thanksgiving : orgie de dinde ou orgie de shopping ?

  • A
  • A
Thanksgiving : orgie de dinde ou orgie de shopping ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Pour la première fois, les grands magasins américains ont ouvert leurs portes en ce jour férié, au grand dam des défenseurs de la tradition.

C’est l'une des fêtes les plus observées par les Américains. Mais cette année le repas de Thanksgiving a été perturbé. Pour la première fois dans l’histoire du pays, certaines grandes enseignes ont décidé d’ouvrir leurs portes le jour de Thanksgiving, le dernier jeudi de novembre et habituellement férié, en prévision du "black Friday".

29.11-dinde
C’est ainsi qu’est appelé le vendredi qui suit Thanksgiving. Il est surtout synonyme de soldes exceptionnels dans tout le pays. Des millions d’Américains se ruent, chaque année à cette date, dans les grands magasins et en ressortent en poussant des caddies débordants de produits en tout genre.

"Save Thanksgiving". Une décision qui a fait sursauter bon nombre de défenseurs de la tradition américaine. Ils ont aussitôt lancé une pétition intitulée "Save Thanksgiving", afin que leurs concitoyens ne délaissent pas la dinde et la tarte aux noix de pécans pour aller acheter la dernière PS4.

29.11-argent-dollars

"Black Thanksgiving". Outre la crainte de voir la table de Thanksgiving désertée pour cause de séance de shopping intensif, des employés de grandes surfaces se voient "voler" leur seul grand week-end de l’année. C’est le cas de Casey St. Clair qui travaille depuis six ans pour la chaine de supermarchés Target et qui a lancé une pétition sur le site Change.org pour demander à sa direction de "rendre le week-end de Thanksgiving" à ses salariés.

Installée depuis peu en Californie, la jeune femme contrainte de travailler vendredi pour le "black Friday", n’a pas pu rejoindre sa famille sur la cote est de pays. "J’adore mon métier, mais Thanksgiving est le seul jour où je peux rentrer voir ma famille", explique la jeune femme, sous la pétition en ligne, signée par plus de 300.000 personnes.

Tout cela pour rien ? L'observation des tendances de la consommation et les sondages laissent penser que les ménages ne feront pourtant pas de folies ce week-end. Malgré tout, les distributeurs américains, qui réalisent près de la moitié de leurs bénéfices annuels pendant les fêtes de fin d'année, rognent sur Thanskgiving.

"Ceux qui ouvriront plus tôt feront plus de ventes, mais finalement, je ne crois pas que le gâteau sera plus gros. Ce sera juste une question d'augmentation de parts de marché", estime Brian Yarbrough, analyste du secteur chez Edward Jones.

29.11-black-friday
Il estime que les ventes de novembre et décembre seront en hausse de 2,8%, une estimation plus prudente que la hausse de 3,9% attendue par la Fédération nationale de la distribution. Les profits tirés de ces ventes supplémentaires dépendront en outre de l'impact des promotions sur les marges bénéficiaires des distributeurs, précisent les analystes financiers.

La météo n’aide pas… La fédération s'attend à 140 millions de clients pendant le week-end de Thanksgiving, contre 139 millions l'an dernier. M%ais les conditions climatiques marquées par des pluies glaciales, du vent et de la neige à l'Est des Etats-Unis ont perturbé les traditionnels projets de voyages de Thanksgiving pour beaucoup d'Américains mercredi.

Avec des températures en baisse et un temps moins pluvieux, l'impact commercial devrait néanmoins être limité pendant le long week-end. L'orage "rend la situation plus difficile pour aller chez grand-mère, mais en réalité, d'un point de vue commercial, c'est un scénario idéal", estime selon Evan Gold, responsable des services à la clientèle chez Planalytics. "Le temps va se dégager. Il fera froid et sec, ce qui est exactement ce qu'il faut pour favoriser l'affluence pendant le week-end de Black Friday."

sur le même sujet

THANKSGIVING - Vous êtes plutôt popcorn ou caramel ?